Recherches et Etudes Scientifiques

recherche-scientifique-intuition-energetique-joypeps

Très passionnés par les sujets de la Non-local Perception (l’Intuition), on ne compte pas les heures passées à lire des recherches scientifiques de laboratoires réputés et à se documenter sur ces sujets.

On te partage sur cette page quelques recherches scientifiques que nous avons trouvé très intéressantes et pertinentes. On te souhaite une belle lecture !

Recherches Scientifiques et Etudes Réalisées sur l’Intuition

Etude n°1

experience-intuition-recherche-scientifique-beeman-bowden-kounios

Résumé de l’Etude

Plusieurs chercheurs ont essayé de comprendre ce qui se passe dans le corps lorsqu’on prend des décisions intuitives.

Notamment les neuroscientifiques Mark Jung-Beeman et Edward Bowden de Northwestern University et le neuroscientifique John Kounios de Drexel University.

Ils ont demandé à des personnes de résoudre des problèmes avec l’intuition pendant qu’ils leurs faisaient une IRM au cerveau.

Découverte Intéressante

Et ils ont découvert qu’une partie en particulier du cerveau s’illumine à chaque fois qu’on fait appel à l’intuition (zone rouge dans le graphe plus haut

C’est le cortex cingulaire antérieur.

Etude n°2

etude-scientifique-intuition-experience-bouteille-eau-a-la-main

Résumé de l’Etude

Pour une étude publiée en 2016 dans Nature Scientific Reports, une équipe de scientifiques italiens a filmé une série de courtes vidéos (512 au total).

Dans chacune des vidéos, une personne non identifiée saisit une bouteille d’eau à moitié pleine avec l’intention de la boire ou d’en verser le contenu dans un verre.

Ensuite, les chercheurs ont demandé à 18 personnes de regarder des clips d’une seconde coupés des vidéos originales.

Chaque clip se termine au moment où les doigts de la personne non identifiée touchent la bouteille. Les personnes qui ont regardé les vidéos ont essayé de prédire si la personne dans la vidéo allait boire à la bouteille ou en verser le contenu.

Découverte Intéressante

Fait remarquable: leurs prédictions étaient bien plus précises que le simple hasard.(93% de réponses justes).

Le simple fait de voir une main s’approcher d’une bouteille leur a permis de deviner ce qui allait se passer ensuite.

Etude n°3

experience-scientifique-barnaby-dunn-medical-research-council-intuition-joypeps

Résumé de l’Etude

Barnaby Dunn, PhD, un scientifique du Medical Research Council au Royaume-Uni, a mené une étude dans laquelle il a mesuré la précision avec laquelle des sujets pouvaient compter leurs battements cardiaques pendant des intervalles chronométrés.

Il leur a ensuite demandé de jouer à un jeu, en retournant des cartes de quatre jeux différents sachant que les participants gagnaient ou perdaient de l’argent en fonction des cartes qu’ils tiraient.

Ce qu’ils ne savaient pas, c’est que les jeux étaient truqués : Deux d’entre eux contenaient plus de cartes de grande valeur et deux autres étaient remplis de cartes perdantes. Pendant que les sujets jouaient, un capteur enregistrait les variations de leur rythme cardiaque.

Découverte Intéressante

Après quelques parties, le moniteur a révélé une baisse du rythme cardiaque des joueurs lorsqu’ils s’approchaient de jeux de carte perdants.

C’est le corps, et non l’esprit, qui s’est rendu compte en premier de la différence entre les cartes. Dunn a également constaté que les personnes qui avaient deviné intuitivement et correctement leurs battements de coeur avaient obtenu de meilleurs résultats dans le jeu.

Etude n°4

jeu-de-carte-experience-scientifique-intuition-transpiration

Résumé de l’Etude

Des scientifiques de l’université de l’Iowa avaient déjà réalisé une étude similaire par rapport à l’étude 3. Ils ont voulu étudier et mesurer la transpiration sur les paumes des mains en expérimentant avec un jeu de cartes. 

Découverte Intéressante

Ce qu’ils ont découvert : Les joueurs ont commencé à réagir au stress provoqué par les mauvais jeux de cartes, c’est-à-dire à transpirer davantage de la paume de leurs mains, en l’espace de dix cartes.

Pourtant, ils n’ont commencé à soupçonner que les jeux étaient truqués qu’après avoir retourné une cinquantaine de cartes, et ce n’est qu’à partir de 80 cartes qu’ils ont été en mesure d’expliquer pleinement comment les jeux étaient empilés.

Leurs mains moites signalaient la suspicion bien avant que leur esprit conscient ne fasse le lien.